14. Les chemins de ronde

L’important c’est le chemin

Les chemins de ronde
IMG/mp3/14_Les_chemins_de_ronde.mp3
MP3 - 2.8 Mo
Les chemins de ronde

J’ai marché sur la terre mère
N’y ai vu que des frères
Des familles entières
Qui sèment le long des lunes
Des boucles brunes
Des blondes de mèches
Des tondus dans la dèche
Et des sourires à vous faire fondre
Sur mes chemins de rondes

J’ai couru de rives en rivages
Y ai croisé des orages
Des signes, des présages
Qui disent le long des dunes
Le grand vent des lacunes
Incombent en flèche
Aux allumés de la mèche
Et leurs idées à vous faire fondre
Sur mes chemins de ronde

Sur mes chemins de traverse
Aux courbes si diverses
Mes regards sur le monde
Tel un guetteur
Sur son chemin de ronde

J’ai divagué de mer en mer
Y ai vu les galères
De l’autre, étrange, qui dérange
Parce qu’il est orange
Et sans une tune
Sans tombes, sans sa bêche
A mille lieus de sa crèche
Et un sourire à vous faire fondre
Sur mes chemins de rondes

J’ai causé de verres en vers
Y ai croisé mes chimères
Et ma vie à défaire
Qui sème le long des fugues
Des mélodies qui fument
Des rondes, des rêches
Des grattées à la sèche
Sous les influences du monde
Et mes chemins de ronde

Sur mes chemins de traverse
Aux courbes si diverses
Mes regards sur le monde
Tel un guetteur
Sur son chemin de ronde


Site propulsé par SPIP | | Plan du site | haut de page

Réalisation et hébergement : Comme-mon-site.com et Mon-site-ici.com
© 2009 HUGWAN.COM